Videoz

Loading...

2010-07-14

10.07.14 - The Tribe @ Bleyne

Trace GPS
Il fut très dur de se lever ce matin après avoir finis la veille a l’alcohol de Mirabel cuvée 1961 (Wow !) faite par le Grand-père de l’amie chez qui j’étais allé manger et voir le feu d’artifice a Cagnes sur Mer ;o) Leonia m’avait appelé la veille pour aller voler et on avait RDV a 9 :30 a PDL avec Jean-Yves et avec tous les autres comme d’habitude a Bleyne...Je suis donc rentré très tard (ou tôt) et je me réveille encore un peu ‘saoul’ avec le gout de Mirabel dans la bouche…Je me dis que la journée va être dure et je suis limite malade sur la route! Il fait déjà très chaud et il n’y a pas un seul nuage dans le ciel. On arrive à Bleyne tous les 3 vers 10 :30 et on rejoint Paolo, Marc, Richard, Christian, Pascal, Jérome et Luc…Une bonne équipe de 9 deltistes et Leonia en parapente. Je mange un pain au chocolat en montant au déco et je sens que je récupère peu à peu mais je traine la patte…45 minutes plus tard, tout le monde est prêt.

Paolo, Marc et Christian décollent en premier et j’y vais derrière même si je pense que nous décollons trop tôt. Paolo arrive a s’extraire très vite et pars direct au N.O. J’enroule avec Marc et Christian au début puis avec Pascal, d’abord en dessous puis au dessus de moi. J’essaye de faire le plaf mais je ne suis pas précis dans mes spirales et je les vois partir au fur et mesure vers St Auban malgré des plafonds assez bas. Purée, aujourd’hui il faut que j’arrive a suivre, ou du moins que j’essaye de ne pas les perdre de vue ! Luc et Richard galèrent devant le décollage mais ils s’accrochent. Il ne reste plus que Jean-Yves et Jérome au déco qui ne vont pas tarder…J’arrive enfin a environ 2200 et j’entends que les autres sont déjà a St Auban. Je décide de partir aussi et je choppe un super thermik bleu en milieu de vallée qui dérive pas dans la bonne direction (S.O) mais qui m’amène a 2600 ! Ca me donne du baume au cœur et le temps de prévenir les autres qui sont derrière, je continus vers St Auban ou j’arrive a environ 2300 mais évidemment, il n’y a plus personne…Il faut que je refasse le plaf avant de continuer plus loin ou du moins que je gagne un peu…Je les rejoints un peu plus tard en chemin. Paolo qui était partit loin devant, est avec eux et j’arrive à peu prés au même niveau que lui. Marc me balise un bon thermik en milieu de vallée et j’arrive a rentrer dedans avec lui pendant que Pascal, Christian et Paolo transitent sur Solehias. Quelques minutes plus tard, Marc annonce qu’il est à 2800 et qu’il part direct sur la Bernarde. Je suis a 2450, toujours en train de monter mais je veux le suivre…le temps de réfléchir a mes options, je lâche mon thermik bêtement et pour rien car je ne pourrais pas le suivre et je le perd vite de vue. Je suis en transition vers la Bernarde sur la droite de la vallée…Je perds de l’altitude au fur et a mesure et me rends compte que je ne pourrais pas passer directement. Je commence a vraiment me rendre compte des différences de performances de nos ailes. Je décide donc de re-transiter vers Solehias au S.O où les autres sont en train de reprendre sur le bitard de Paolo. Mais évidemment, j’arrive trop tard, il n’y a plus personne et surtout plus de thermik. Je vais gratter pendant une grosse ½ heure en essayant de ne pas trop perdre, en essayant d’attendre un cycle…Puis je remarque qu’il y a une aile en train de gratter sur le versant S.E du Teillon…Je pense d’abord que c’est Pascal mais comme il ne me répond pas, je comprends que c’est Paolo car il a un problème d’émission aujourd’hui. Il était partis en même temps que Christian et Pascal tout a l’heure mais il n’est apparemment pas arrivé a passer…Il me rejoint quelques minutes plus tard et nous allons tous les deux essayer de se refaire sur ‘son rocher’. Il est plus bas que moi et ca me rassure ! On gratte tous les 2 jusqu'à ce qu’un cycle reprenne et nous fasse remonter assez rapidement. Paolo monte mieux que moi…

L’expérience y est pour beaucoup mais il faut que j’arrête de spiraler avec autant d’overdrive car je me rends compte que j’ai plus de mal a noyauter le thermik…mais bon on verra ca une autre fois. On dérive un peu tout en spiralant et Paolo part vers 2300 en direction de la Bernarde…Je décide de le suivre alors que je suis a environ 2200…je pense que je serai un peu juste mais je tire l’OD au taquet et j’essaye de suivre derrière…Je dis j’essaye car les performances de nos ailes sont vraiment pas similaire. Il va beaucoup plus vite et perd beaucoup moins d’altitude que moi. Je suis donc en transition, j’arrive au niveau de la Bernarde…ca Passe ! J’annonce en radio que ca y est, je viens de passer pour la première fois mais ce n’est pas finis ! Je suis maintenant au dessus de la station de ski de Vauplane a environ 2000m et ca passe aussi. Par contre, je me fais descendre assez rapidement entre Vauplane et le Pic de Chamatte ou j’arrive a environ 1400m. Je vois que Paolo est en train de se refaire au niveau du Pic et moi je suis 500m en dessous dans les ravines…Je pense que mon vol va s’arrêter là ! Je m’en veux d’avoir suivis aussi bêtement Paolo. J’aurai du refaire le plein a la Bernarde vu nos différences d’ailes…je le saurai pour la prochaine fois. Je repère donc un terrain qui me semble posable au village qui se trouve au pied du Pic de Chamatte, en peu avant les Angles…Une fois un terrain repéré, je peux essayer de continuer…C’est la règle : Toujours garder un terrain en visuel avant de continuer a avancer. Je suis donc dans les ravines au Sud Ouest de Chamatte et j’essaye de gratter sans quitter le vario des yeux par rapport à mon altitude. Je m’arme de patience et j’enroule dans les toutes petites bulles qui se décollent de la pente…dans du 0,5 en fait et je remonte progressivement, lentement tout en avançant vers les Angles. A ce moment je me dis que c’est curieux mais que depuis un certain nombre de vols, plus je vole, plus je trouve que c’est difficile…Un paradoxe que beaucoup de pilotes me confirmeront par la suite…J’entends en radio que Marc et Jérome ont dus se poser a La mure. Ils n’ont pas pus refaire le plaf sur la crête des serres ! Paolo s’est bien refait et Pascal qui est devant nous confond en radio…Je ne réponds pas, Je suis concentré et il faut que je m’applique ! Il fait chaud a cette altitude ;o) Je n’ai pas fait tout ca pour me poser aux Angles ! Aujourd’hui, je me pose a St Andre…Christian est déjà sur cote longue et Pascal et Paolo ne sont plus très loin derrière. Moi je suis encore en dessous entre Chamatte et les Angles mais a force de persévérance, j’arrive enfin à l’altitude de la crête quand je passe au niveau des Angles. J’entends Richard en radio qui vient d’arriver au niveau de Chamatte. Il n’est pas loin derrière: Il est passé aussi alors qu’il était prêt a se poser avec Luc une heure plus tôt a l’atterro officiel...Bravo!

De mon coté, je suis rassuré et je sais que je peux rentrer a l’atterro officiel. Un sentiment de joie intense m’envahie alors a ce moment : Ca y est, je viens de faire mon premier Bleyne-St Andre ! Je vais reprendre sur la crête des serres petit à petit jusqu'à ce que Richard me passe dessous alors que je suis en train d’enrouler dans le grand virage qui amène à la Mure. Christian et Pascal sont sur cote longue, et hésitent a continuer plus loin car ils sont un peu bas. Paolo et Richard arrivent sur Maurel mais ils n’arrivent pas a refaire le Plaf et moi je suis content : je me ballade sur la crête des serres a 2000+ sans avoir l’envie de continuer plus loin ni d’essayer de refaire le Plaf. Cela me suffit ! J’ai envie d’aller me poser a l’atterro officiel mais j’y serai tout seul alors je décide d’aller rejoindre Marc et Jérome a la Mure. Le vent est bien établit et je commence mon approche tranquillement. Marc me prévient qu’il y a pas mal de vent mais je ne le prends pas en considération pour ma perte d’altitude…je poserai donc comme un Papillon mais en entrée de terrain ! P….., il va falloir que je traverse TOUT le terrain en portant mon aile…et il est long ce terrain, c’est une vache a Planeur ! Jérome voit que j’en peux plus et il vient m’aider a faire les derniers mètres…Je suis en nage, mais super heureux...Je reçois alors un texto de Leonia qui est très contente car elle a pu se poser a Castellane. Elle me prévient qu’elle va essayer de rentrer en stop. Richard et Paolo ne vont pas tarder a nous rejoindre pendant que Christian et Pascal vont se poser a Thorame après avoir organisé la récup en radio…Même pas le temps de plier les ailes, que Nadine et Martine sont déjà là pour nous récupérer tous. Claude qui n’avait pas pu voler ce jour là mais qui était venu se balader avec son épouse va se charger d’aller récupérer les autres a Thorame et nous nous rejoignons tous sur la Place de St Andre pour célébrer mon premier ‘passage’. La tradition ‘oblige’, je paye la tournée à l’équipe pendant que nous nous racontons nos vols respectifs. Tout le monde est très content pour moi et me branchent sur le fait que je devrais faire comme Fred P dans Into the Sky et mettre de l’alcohol dans mon Kamel Bag…Apparemment cela me réussit de boire la veille ;o)

Cela fait un an que j’ai commencé a ‘voler’ avec cette équipe et que je rêve de pouvoir les ‘suivre’…Aujourd’hui, c’est fait et quelque part, c’est aussi grâce a eux et a leurs conseils…la dernière fois j’avais fait demi tour a moins de 30 de kms de Dormillhouse en décollant de St Andre. Cette fois-ci, je me pose a St Andre en décollant de Bleyne…Christian me dit alors que c’est très bien de faire par étapes pour rester en sécurité et que la prochaine fois je passerai surement plus vite en allant surement plus loin…Inch Allah…

Bon vent…Le Phoenix

No comments:

Post a Comment